Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Les News: Informations diverses

Nouveau design

Et oui, c'est le temps de grands changements !

Pour commencer, et je pense que vous l'avez déjà remarqué, nous avons changé le design du site internet. L'ancien gris avait fait son temps et à vrai dire nous commençions à en avoir un peu marre. Le nouveau est donc plus sobre et sensé être mieux adapté aux petits écrans également... À vous de juger ! Les retours sont les bienvenus bien évidemment.

Sinon, nous avons passé une partie de la journée d'aujourd'hui à pacter les affaires dans les valises... dont le plus important : le vélo ! Car demain matin nous partons à 7 heures direction Bâle pour prendre ensuite l'avion en direction des Grands Canaries où nous allons faire un camp d'entraînement de deux semaines avec l'équipe suisse. Je me réjouis de voir ce que font les pros et de s'entraîner avec eux.



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Sorties à ski

En écrivant ma dernière news de 2011 après la Midnight Run, la neige me manquait fortement et je me réjouissait de partir au chalet. Aujourd’hui je regarde les flocons tomber avec un autre œil, déçu de devoir annuler la sortie vélo qu’on avait planifiée avec Daniel (et le rouleau ce n’est vraiment pas aussi motivant que la route). Entre-temps il s’est écoulé environ six semaines sur lesquelles nous allons revenir ensemble (comme j’ai désormais le temps de m’atteler à écrire…) !

Noël en vadrouille

Départ le vendredi après-midi quelques heures après la fin des cours pour les Mayens de My (carte), où un soleil radieux et de beaux paquets de neige nous attendent. Au programme, des sorties en peau de phoque en direction de la Fava et révisions des examens éloigné du reste du monde : le chalet est accessible uniquement à ski ou en raquettes (enfin ça c’est la version idyllique, dans les faits il y a aussi passablement de motos-neiges). On y restera jusqu’au mercredi (mis à part un passage à Uvrier pour fêter Noël en famille).

Dîner en famille sur la terrasse devant le chalet…

La fin de semaine, on rend visite quelques jours à notre grand-maman au Tessin. Repos de fin d’année mérité (et aussi exercice de conduite dans les Centovalli de nuit ou sur le Simplon enneigé !).

Retour en Valais pour le réveillon, mais cette fois-ci dans le val de Bagnes. Le temps est changeant (entre grosse couche de neige et pluie par-dessus le lendemain) et les activités suivent de manière tout autant diversifiée entre peau de phoque, natation, une série de montée en càp, ski de fond mais aussi bains à Lavey avec les copains de classe…

Examens

Retour en plaine en début janvier pour passer les examens d’hiver à l’EPFL. Je vous passe les détails scientifiques : pour ma part quatre examens allant du « facile » au plus long et compliqué ; Daniel en a deux fois plus (il finira que demain). Les entraînements standards reprennent avec pour ma part un peu de peine dans les séries càp de début d’année, natation ok comme d’habitude et vélo souvent sur Spinning, malgré quelques petites tentatives de rouler dehors.

La Fouly

Ce week-end nous sommes partis en famille au week-end à ski du Rushteam. Départ le vendredi soir pour rejoindre le gite de la Léchère (http://www.lalechere.ch/). Quatre trajets en peau de 15-20’ le soir même pour monter les affaires personnelles, la nourriture pour 20 personnes et accompagner les arrivants. Les cuisses tirent déjà quelques peu (en souvenir certainement aussi des séries de montées de mardi passé).

Le samedi matin une quinzaine de kilomètres de ski de fond avant de se laisser embarqués dans une course nocturne de ski-alpinisme : montée le long des pistes de La Fouly et descente, à la frontale, de la Combe Verte (piste noire) pour rejoindre l’arrivée. On s’en est très bien sortis pour une première je trouve (en « style amateur » comme annonçait un officiel parce qu’on est presque les seuls à avoir des skis de piste plutôt que du matos en carbone ultra-léger pour la Patrouille !).

Dimanche, journée de ski (avec les télésièges mérités clin d'oeil) pour se faire bien plaisir avant de retourner prochainement aux choses sérieuses (mais on aura le temps d’en reparler…).

Anton, Christian, Daniel et moi-même peu avant le départ de notre première « verticale ».



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

What’s next ?

La saison est terminée depuis un bon mois et demi maintenant (on parle déjà des fois de saison passée :-( ). Très belle saison pour nous deux lors de notre dernière année en catégorie jeune, il s’agit désormais de faire le grand saut chez les adultes !

Saison passée

Si l’on revient un peu sur cette saison, la forme a été croissante au fur et à mesure de l’avancée des compétitions. En natation, tout a déjà bien commencé à Morat en sortant 1er et 2e de l’eau. J’ai bien nagé tout au long de l’année, mis à part peut-être une petite erreur tactique en mettant la néo à Zug. Beaucoup de plaisir aussi aux entraînements (malgré la difficulté des séries) ; ça doit être la première année où j’ai des vraies sensations de glisse et de prise d’eau.

Côté vélo, une petite chute en Espagne en février qui m’a crispé un peu sur le début d’année. Concernant la forme, un clair manque de puissance sur les premières compéts (je pense à Morat et Holten), mais bien mieux dès le camp à Tesserete. Il faudra voir pour mettre du rythme un peu plus tôt dans la saison prochaine...

Enfin, course à pied : quelques hauts et bas en fonction de la forme du moment. Très satisfait de Uster, Locarno et Genève notamment alors que l’énergie dépensée à vélo à Morat et Holten m’a fortement manqué pour la càp.

Ce qui nous attend

On a beau regretter toujours que la saison soit déjà terminée, les entraînements ont eux repris en vue de 2012 ! Pas de grand changements pour notre semaine type, avec un peu plus de sport le week-end en fonction du travail à faire pour l’EPFL. Au programme : reprise de la base, exercices de glisse et de technique, un peu plus d’endurance, ...

Prochainement on participe au quart de marathon avec l’équipe de SportAttitude. Le reste est encore sujet à discussions (on aura le temps de vous en reparler...), mais grosso modo : camps d’entraînements lors de nos (rares) vacances (soit février et Pâques), demande de la licence PRO en janvier prochain et plein de punch pour cartonner sur le circuit l’année prochaine !



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Le duathlon : notre prochaine compétition et sujet de reportage à La Télé

Après le camp en Toscane de la semaine dernière dont Jean-Claude vous a parlé, le weekend a été fort chargé. Premièrement, le retour implique défaire les sacs, faire la lessive et tout ranger dans les armoires... et cette fois-ci tout seul puisque Gianna et Pierre-André sont actuellement en vacances avec Nadine aux États-Unis. Mais il y avait aussi le travail pour l'école à rattraper. Nous avions, il est vrai, pris l'ordinateur en Italie pour "la bonne conscience". Mais voilà, satisfaits de peu, notre conscience s'est contentée de quelques conversations en allemand et quelques baragouinages en suisse-allemand et, comme vous vous en doutez certainement, l'ordinateur est resté sagement au pied du lit pendant toute la semaine.

A cela vient encore s'ajouter un passage au magasin SportAttitude pour faire réparer mon rayon le lundi entre 10h et midi (je profite d'un petit trou dans mon horaire). C'est l'occasion par ailleurs de sentir venir la période des compétitions. Et si la maxime dit "avril ne te découvre pas d'un fil", le 2 mai n'était-il pas un jour idéal pour mettre le pelage d'été au vélo. Fini le deuxième porte-gourde pour les camps et voilà le grand retour de nos braves Easton profilées. Rien que de les fixer sur mon vélo me fait plaisir : elles nous ont en effet apporté grande satisfaction la saison passée, mais elles représentent également l'arrivée tout soudaine des triathlons. Nous allons encore faire un ou deux tours avec ce weekend et peut-être aussi un exercice de transition avec les élastiques et tout le bastringue et la semaine prochaine arrivera le premier test avec le duathlon de Zofingen...

Logo LaTélé

Mini-reportage à La Télé

... car nous sommes également des duathlètes comme a tenu a le rappelé un journaliste de La Télé. Voici un mois à peu près, un journaliste nous contacte et nous dit avoir notre adresse depuis les Championnats d'Europe de duathlon auxquels nous avions pris part avec Jean-Claude et Valentin. Il veut faire un petit sujet sur nous au journal des sports. Le rendez-vous est donc pris un vendredi en fin d'après-midi sur la piste de Dorigny. Nous tournons là-bas quelques images même si nous avons l'impression que le journaliste ne sait pas trop ce qu'il veut (on peut faire un peu ce qu'on veut). Le sujet est passé finalement hier soir et malgré quelques confusions (ce n'est pas parce qu'on ne va pas encore au lac qu'on ne nage pas ! et nous ne faisons pas partie du team que Valentin et d'autres ont monté sur Vevey) la vidéo est assez sympa.

Vous pouvez d'ailleurs la revoir sur http://www.latele.ch/sports (choisir l'émission du 04.05.11, à partir de 3'55).



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Post-Sant Féliu

Au point mort depuis quelques temps à cause du travail à faire pour l’EPFL, il est l’heure de remettre gentiment le blog à jour !!

De retour de nos semaines au Tessin puis en Espagne pendant nos vacances, on a donc recommencé les semaines habituelles à trois entraînements de natation et deux de course entre le lundi et le vendredi et un week-end variable, en fonction de la météo et du temps à disposition. Pour ma part, la natation était assez pénible à cause des plaies et des pansements water-resistants qui se détachent déjà après 200m ! Je n’ai donc fait que la moitié des entraînements la première semaine mais une bonne sortie à vélo le samedi permet de maintenir presque 10h de sport dans la semaine. La semaine suivante, natation un peu plus longue mais avec des sensations assez mauvaises et deux sorties à vélo le week-end : un « petit » 45km enchaîné càp le samedi suivi de séries de 4’ en montée à Lussery. Point de vue càp, ça tourne plutôt bien. Les séries deviennent plus longues sur piste le jeudi et en seuil sur route le mardi soir juste après les cours. Restait donc à retrouver une bonne glisse en natation ... et le camp de natation en fin de semaine passée était justement là pour ça ! (j’en ferai une news séparée, désolé du retard mais il y avait pas mal à rattraper pour l’EPFL)



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Test VO2max à Macolin

Comme tous les six mois depuis deux ans environ, je suis retourné hier à Macolin pour la 5e rencontre de l’étude sur l’évolution de la VO2max, du taux d’hémoglobine dans le sang, … . J’aurai dû y aller en novembre 2010, mais ne pouvant pas courir à cause de mon genou, le rendez-vous à été reporté au 14 janvier. Je me présente donc à 14h15 au « Lärchenplatz » à Macolin. Première étape : une prise de sang pour évaluer certains paramètres comme la ferritine (qui a souvent été constatée trop basse chez nous). S’en suit la mesure des paramètres corporels : la taille, où j’apprends que je grandis encore ! 1m86,7 actuellement, soit 1cm de plus qu’en mai 2010. A noter que j’ai pris entre 1 et 2 centimètres tous les six mois depuis le début de l’étude. Sont mesurés aussi le poids (aussi en régulière augmentation pour atteindre désormais 68,5kg), le taux de graisse, la taille du tronc, …

La partie difficile vient ensuite : le test de VO2max. Pour rappel, il s’agit de courir (après environ 10 minutes d’échauffement) le plus longtemps possible sur un tapis en pente (9% si mes souvenir sont bons) qui accélère de 0.5km/h toutes les trente secondes. Ça paraît facile dit comme ça, mais la pente rend rapidement la course difficile et après 6’ environ le souffle devient court et on sent l’acide lactique qui commence à monter. A ce moment-là on voit sur le graphique que l’absorption d’oxygène atteint un palier (c’est la définition de la VO2max). On tient alors difficilement plus de une à deux minutes de plus (surtout que la vitesse du tapis continue d’augmenter). 7’37’’ au total pour moi cette fois-ci, temps assez comparable aux deux autres fois que j’y suis allé en novembre (7’30’’ en 2008 et 7’33’’ en 2009). La blessure au genou ne m’a donc pas trop pénalisé ! Par contre, on voit bien que la période d’entraînement influence le résultat : j’ai couru 8’01’’ en mai 2009 et 8’00’’ en avril 2010, c’est donc le test effectué juste au début de la phase de compétitions qui a été le meilleur !

La VO2max absolue a pas mal augmenté, actuellement elle se situe à un peu moins de 4700ml/min … mais j’ai aussi pris un peu de poids, donc la VO2max relative a que très légèrement évolué (environ 69ml/(min*kg) ).

La dernière partie sert à mesurer le volume sanguin dans le corps et la quantité d’hémoglobine dans le sang. Elle consiste à respirer pendant deux minutes dans un ballon un mélange d’oxygène et de CO. Le taux de monoxyde de carbone est mesuré après en prenant une petite goutte de sang à l’oreille et on compare cette valeur à celle « au repos » (càd avant de commencer). Là par contre pas de résultats avant mardi normalement (il faut attendre le retour de l’analyse de la prise de sang …).

Et enfin retour en train à la maison juste à temps pour … partir à l’entraînement de natation !!

Jean-Claude



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Bonne année 2011 !!

Oui, bon, je sais que mes vœux pour la nouvelle année arrivent avec environ 15 jours de retard, mais c'était pendant les vacances (et donc sans accès internet) et en plus il faut bosser pour les examens de l'EPFL...

Mais ça me permet de vous détailler un peu le récit de nos vacances depuis notre dernière news. Après une semaine assez chargée (3 examens sur la dernière semaine du semestre), départ vendredi midi pour une semaine de peau de phoque ... avec quand même environ 4kg d'affaires d'école dans le sac à dos pour étudier (en essayant pourtant de prendre que le strict nécessaire). Bref, on pose la voiture au dernier restaurant jusqu'où la route est ouverte avant de rejoindre en environ 3/4 d'heure le chalet coupé de la civilisation (y'a rien de mieux pour travailler tranquillement). Le chemin est bien tapé par les motos-neige et autre randonneurs qui sont déjà passés par là ; il faut dire aussi que la quantité de neige est suffisante pour skier convenablement, mais pas beaucoup plus. Le programme de la semaine (mis à part le 25, tout de même) : réveil vers 8h00-8h30, déjeuner, montée en peau d'environ 1000m de dénivellation le matin, dîner vers 12h30 et puis toute une après-midi de libre ... pour bosser !!

En tout, environ 6'500m de déniv. et plein d'heures de travail (mais pas comptées, ce serait décourageant !)

Après nouvel-an en famille, deuxième semaine dans le Val de Bagnes, avec un peu de ski de fond, puis trois entraînements natation et course à pied en fin de semaine quand il faisait chaud ... le tout toujours entrecoupé par quelques séances de révision.

Voilà pour ces vacances, bientôt une nouvelle news sur le test de VO2 max fait hier à Macolin...

Jean-Claude



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Genou, 7 semaines après...

Sept semaines aujourd'hui que je me suis fait mal au genou gauche, le plus bêtement du monde dans les escaliers ! La douleur revient de temps en temps, mais en général ça va maintenant nettement mieux : j'ai pu faire mon premier "vrai" entraînement càp jeudi passé. Pas des sensations extraordinaires, mais le genou m'a laissé pour une fois courir tranquillement. Ça faisait un bout de temps que je rongeais mon frein en regardant les autres faire les séries sans moi !! Bien content, on est carrément retourner faire un petit footing léger samedi en début d'après-midi (un peu trop début d'ailleurs, car là c'était plutôt le ventre qui se plaignait sifflotant).

Je retournerais chez le physio ces prochains jours ; espérons que cette histoire se termine gentiment !!

Point de vue natation, le genou ne faisait plus mal depuis quelques temps, donc j'ai continué comme si de rien n'était avec environ 4 séances par semaines. Des séries assez longues, assez lourdes pour les bras aussi... mais j'espère que ça paiera ! J'ai tourné le 400m en 4'45" il y a environ 2 semaines ; ça doit être mon record (à la fin de l'entraînement, mais en bassin de 16m). On verra ce que ça donne mercredi au meeting de Pully, mais j'espère bien être autour des 5'00".



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Quelques nouvelles...

C'est bien le but d'une news, non ?? Voilà bientôt un mois que tous les jours vous attendiez avec impatience de pouvoir lire quelques nouvelles fraîches. Ça fait long, effectivement.

C'est qu'il fallait gérer d'une part le passage de la moitié du semestre à l'EPFL, accompagné de tous ces petits tests "bonus" ou "pour beurre" qui ne compteront pour rien du tout au final mais qu'il faut quand même préparer à fond pour être capable de se situer (pas encore reçu beaucoup en retour, mais plutôt confiant sur ce point de vue...). Ensuite, il y a toujours ce genou qui régulièrement me rappelle au besoin (et même quand il n'y avait pas besoin malheureusement !) qu'il faut aussi s'occuper de lui : lors des virages en natation, si j'essaie de pousser bien fort contre le mur, en descendant les escaliers, à vélo (surtout en danseuse...), etc. C'est pour ça que je suis devant l'ordinateur ce soir, plutôt que parti courir gaiement sous la neige... Bref, après avoir passé un IRM hier puis chez le médecin aujourd'hui, je suis pas beaucoup plus avancé : heureusement les ligaments et la rotule ne sont pas touchés, mais je devrais quand même prendre des anti-inflammatoires et passer par des séances de physio. Affaire à suivre donc...

Enfin, comme si tout ça n'était pas assez dur à gérer, il faut encore subir les décisions de la fédé, notamment après leur mail du 29 octobre dernier, où ils avaient "le plaisir de m'annoncer [ma] sélection pour le Cadre Régional". Que de tact au moment de sortir des athlètes des sélections nationales !! Je vous passerai les détails jusqu'à cette réponse du chef du sport d'élite demandant aux athlètes d'éviter des mails "trop personnels et empreints d'émotion" et d'apprendre "à laisser le passé derrière soi". En gros : on ne veut plus de vous dans le triathlon... merci pour les encouragements !!

 

Peu importent les décisions de ces bureaucrates, je ne faisaient de toute façon pas du triathlon pour ce que SwissTriathlon m'apportait (c'est triste à dire, mais j'aurais déjà arrêté depuis longtemps...) ! Malgré le froid glacial, la saison hivernale et les études, les entraînements continuent donc comme si de rien n'était, enfin sauf pour l'histoire du genou... J'ai beau en effet avoir essayé d'aller courir la semaine passée, je n'arrive pas à allonger la jambe gauche vers l'avant pour accélérer. Je suis donc contraint à de tous petits pas pour éviter d'avoir mal ; c'est loin d'être idéal, mais on essaie de faire avec (sans trop forcer non plus ... quoique des fois je me demande ce que ça peut bien faire de pire !). La natation tourne quand à elle relativement bien. Je saute quelques culbutes de temps en temps pour reposer le genou, mais en crawl pas de douleurs particulières... Pierre-André en profite donc pour mettre 4*500 environ (en fait les "jeunes" tournaient sur 400m et moi jusqu'à ce qu'ils finissent). Comme tout va bien, je reste après avec les adultes et c'est évidemment un entraînement similaire... mais je ne m'attendais pas à remettre 6 fois la série (les deux derniers ont été bien durs !!). Période de résistance, paraît-il, et jusqu'à quand ??

Jean-Claude

3 commentaires
Courage pour ton genou je suis sur que tu va revenir en pleine forme d'ici peu!!!
par Matthieu le 05-12-2010 à 17:54
Yop, merci beaucoup... je vais encore faire l'impasse sur la MidnightRun pour éviter de forcer et risquer une inflammation, mais je serai que plus fort pour 2011 !!
par Jean-Claude le 05-12-2010 à 18:21
Endurance et résistance jusqu'à mi février, ensuite on va se mettre aux séries !!
Mais c'est toujours entrecoupé de "style" !! On verra mercredi 15 décembre au meeting de Pully comme tu as progressé !

par PA le 05-12-2010 à 19:26


Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée

Vacances au Canada


Château de Frontenac à Québec

Un petit mot pour vous annoncer que l'on est (bien) rentrés de nos deux semaines de vacances au Canada. L'avantage de commencer l'EPFL, c'est que les cours commencent trois semaines après l'école obligatoire. On a décidé d'en profiter pour caser, après le dernier triathlon de la saison (Uster), notre pause habituelle. (Qui a dit "glandeurs" ? La pause est planifiée et fait partie intégrante de l'entraînement...) Au Canada, c'est visite de Nadine à Montréal, puis de la cité historique de Québec ... où les jambes de Daniel le démangent déjà tant qu'en se levant à 7h10 le matin, et sachant qu'il faut attendre 8h00 pour le déjeuner, on part pour 30' de footing à travers la Citadelle puis autour du Château de Frontenac. Rien que des coureurs à cette heure matinale, ça change des cars et flashs de touristes l'après-midi...

Après avoir admiré les sauts d'un petit rorqual (8m de long tout de même !), on part sur le Lac Saint-Jean. Pierre-André, regretté sûrement d'être rester au lit trois jours plus tôt à Québec, organise un footing à un rythme rapide. La route est en terre mais très large et en ligne droite sur 6km : les "grands espaces américains" (enfin, pour des touristes comme nous uniquement). Las, on s'enfile dans une piste de motoneige à la moitié de la longueur, avant de revenir sur nos pas en finissant par des petits exercices de Préparation Physique Générale.

Les trajets en voiture s'allongeant et le mauvais temps s'installant refroidissent les ardeurs. Ce sera pause totale jusqu'au sud de la Gaspésie. Un footing nature s'impose... en courant, PA dit de partir sur une petite route à Jeep sur la gauche. La pluie récente a laissé quelques belles flaques et c'est les pieds trempes qu'on poursuit notre chemin dans la forêt. Une intersection survient : où aller ? La bonne direction semble être tout droit, mais la route s'arrête vers un cabanon en bois après 500m. On prend donc l'autre route qui longe le chemin de fer (pas trop de risques à traverser, le train ne passe que trois fois par semaines...). À nouveau, on se retrouve devant un cabanon, mais un chemin se dessine à travers les arbres. Ni une ni deux, c'est parti dans les herbes de plus en plus hautes puis quelques marais ou ruisseaux et le chemin devient de plus en plus petit... Déjà 24' qu'on court et on ne voulait faire dans les 45' ? Demi-tour donc jusque sur la route où l'on ajoute 5*1'-1' pour agrémenter le retour.

Je me serais bien contenté de ça (pour une période de pause) et trouvé une petite piscine... Il y en a une dans le gîte de Saint-Alexis de Matapédia, mais trop froide pour y nager. Le "plouf" est remplacé par ... un footing matinal revigorant : on avait que les habits courts pour la càp. On rentre donc assez vite (±30').

 

C'est tout pour ces vacances (c'est même déjà beaucoup plus que prévu), surtout que ces prochains jours nous attend le Tour Des Alpes avec un petit groupe du Rushteam. Je vous laisse, il me faut préparer les habits chauds pour passer les cols...

Jean-Claude



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée