Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Cyclisme sur piste

 Mardi soir, au lieu de l’entraînement de course à pied habituel, le Rushteam avait rendez-vous à Aigle pour une séance de cyclisme sur piste. Bon, rassurez-vous, on est quand même allé « jogger » un minimum (~35’ footing) pour compenser l’entraînement càp manqué, à 11h le matin (c’est pas beau, les vacances clin d'oeil ?).

On arrive donc à 19h au Centre Mondial du Cyclisme, comme prévu, et remarque avec étonnement que Philip, Gilbert et Alex sont déjà en train de tourner les jambes sur la piste ! Changement rapide dans les vestiaires donc ; on croise sur le chemin le moniteur qui nous fournit un vélo et des chaussures, et c’est parti ! Enfin presque, parce qu’il faut encore passer par le pompage de pneus et les consignes élémentaires de sécurité. Départ tranquille pour les premiers tours, chacun à son petit rythme, il ya largement la place pour tourner/dépasser/s’amuser comme on n’est que 8 sur la piste (enfin 9 avec le moniteur). Au bout d’un petit quart d’heure, on commence à prendre quelques relais et accélérer la cadence ; il faut redoubler d’attention, c’est à se demander comment ils font lorsqu’ils sont à 50 en même temps sur la piste !!

Après un moment, on s’arrête pour reposer quelque peu les cuisses qui commencent à tirer, vu qu’il est impossible de les relâcher en roulant (pas de roue libre sur piste). Il fait soif aussi, la gorge est vite sèche en roulant et au grand désespoir de Philip il n’y a pas de porte-gourde sur ces vélos (trop de risques d’accidents). On enchaîne assez vite avec une petite course-poursuite : trois de chaque côté de la piste, accroché à la barrière au sommet (après avoir bien suivi la démo…), et top départ ! Relais un tour chacun, assez tranquille au début et puis on accélère le rythme sur demande de Philip. On sent bien la vitesse dans les virages et après avoir fait mon tour devant j’en oublie presque de pédaler : un petit saut sur ma selle et je tourne les jambes vite pour éviter de tomber, il faut toujours rester concentré ! Daniel me dit aussi dans un virage que je ne monte pas assez, Philip confirme à la fin de l’exercice que je laissais peu de place pour passer dessous. Je n’avais pas remarqué sur le moment !

L’exercice finit, chacun reprend de son côté des petites accels, ou alors teste le virage tout au sommet de la piste, … jusqu’à une nouvelle halte vers 20h20. J’ai déjà finit une gourde en deux pauses !! A la fin, Philip organise une éliminatoire : chaque 4-5 tours le dernier à franchir la ligne d’arrivée est éliminé. La première fois je passe en premier la ligne, je suis donc tout devant. Puis Daniel et Philip passent devant, Gilbert vient au-dessus de moi un tour avant le deuxième sprint. Pour ne pas rester coincé en bas, je passe derrière lui. Il reste un demi-tour quand Philip essaie de se décaler aussi pour sprinter : Gilbert doit faire un petit écart et j’ai une petite frayeur. Je fais un gros écart (heureusement que j’étais le dernier du groupe) et ne suis plus vraiment dans le coup pour sprinter. Au troisième, Philip prend de la hauteur et gagne ainsi de la vitesse pour se qualifier facilement pour la finale contre Daniel, qu’il gagnera finalement de justesse !

S’en suit un petit décrassage d’environ un quart d’heure, ensuite c’est pizzeria et retour à la maison ! Dommage qu’on ne soit pas là pour la deuxième séance en février,

Jean-Claude



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Première sortie véloUne semaine à la TNT→