Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Championnats suisses de 10km Uster

Samedi 23 mars avaient lieu les championnats suisses de 10km sur route à Uster, auxquels nous nous sommes présentés avec Daniel. En néo-locaux, c’est un trajet à vélo qui nous amène au départ par un temps beau et relativement chaud pour la saison. Pendant que les femmes élites courent, nous saluons les connaissances romandes ayant fait le voyage ainsi que alémaniques accompagnant nos entraînements ces temps. Place ensuite à un petit échauffement et rejoindre le peloton massif mais rapide (bloc à sub 36:00).


Stratégie ?

Une fois le coup de pistolet donné, la tension se transforme en quelques poussettes et beaucoup de départs trop rapides. La route n’est pas super large pour la densité. Étant parti en 3e ligne, je commence à zigzaguer pour remonter quelques places avant de réaliser que ça ne sert à rien d’investir des forces à ce moment-là. Le groupe s’étire assez vite, et c’est légèrement sous les 3’10 que le premier kilomètre est franchi. Les avant-postes se détachent déjà malgré tout, Daniel semble intercalé, Fabienne en seule femme invitée chez les hommes élites emmène un solide paquet. Je m’efforce de laisser un peu de distance, et me réjouit de prendre mon propre rythme dès le 2e kilomètre.

Les places se remettent à jour quelque peu avant de stabiliser vers le 4-5e kilomètre. Il fait effectivement déjà trop chaud à mon goût, sans être super dérangeant non plus. Mes jambes manquent un peu de pep pour les relances par contre. Un effet du long run progressif le dimanche précédent ?


Daniel / Jean-Claude

Après 7-8 kilomètres je remets un léger coup d’accélérateur, le record personnel pourrait se faire, mais limite limite. Pas regardé souvent la montre. Dans la dernière ligne droite aucune réponse du moteur, malgré l’impression d’avoir encore de l’énergie en réserve.

Je franchis l’arrivée et stoppe la montre à 32:51, soit à la seconde près le même temps qu’en 2018 à Oberriet (ou plutôt, que mon souvenir. Mon record se trouvait être 32:53). Satisfait du chrono et de la gestion, mais déçu de ne pas être allé autant au bout de l’effort que l’an passé. Sur les résultats, mon chrono net se trouve être une seconde meilleur, satisfaction !

Daniel a lui une minute d’avance, aussi un record personnel, avec une gestion de course moins affinée (toute la stratégie déjà investie à Payerne ?). Et tous les deux se trouvent sous la limite pour les championnats du monde de cross ;).



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Strava: Sport is healthy... Until you skip lunch and only get zwipfStrava: Faut que ça balance 🎵 En rythme et en cadence→