Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Première sortie vélo

Profitant du beau temps de ce week-end, nous sommes sortis deux fois à vélo en deux jours.

Première fois samedi après-midi, chaussures de course dans un sac sur le dos et départ chez Joël pour une transition. Le rythme est assez rapide dès le début, mais ça va plutôt bien pour moi. Le soleil est au rendez-vous. Il fait par moments un peu chaud dans les montées, mais les longs ne sont pas de trop malgré tout ... notamment sur le retour ou au sommet juste avant Bière où l'on voit tout de même quelques restes de neige sur le côté de la route. Un assez long tour donc avec 70km au compteur (enfin façon de parler, car le compteur n'a bien sûr plus de pile quand il s'agit de le réveiller après la pause hivernale...) et un rythme plutôt rapide et saccadé pour une première sortie. Mais bon, si bien partis, on ne va pas s'arrêter là ! De retour, les chaussures nous attendent effectivement et nous repartons pour une transition. Départ bon rythme mais sans trop forcer par Renges et on remonte sur la route Neuve où l'on fait quelques aller-retours pour se retrouver tous ensemble. Nous reprenons notre rythme ensuite et Jean-Claude accélère vers le cimetière. Philip s'accroche et moi aussi. Arrivé à l'hôtel du Parc, un ralentissement fait du bien et nous retournons chercher les autres puis faisons une pause pipi avant de descendre et de tourner deux fois autour du bâtiment pensant être rejoints (mais ils ont fait demi-tour au sommet). C'est donc seuls que nous repartons et remontons à la route Neuve à un rythme plus tranquille... avant de remettre une accélération (c'est moi qui mène cette fois-ci et Jean-Claude qui suit) pour rattraper nos compagnons qui ont une bonne centaine de mètres d'avance.

Bel entraînement donc pour le premier du genre et le lendemain nous sommes à nouveau d'attaque au Pontet. Rythme plus calme dès le début avec la traversée de la ville. A partir de Paudex je donne le rythme pour le peloton, un bon rythme mais le plus constant possible dans la difficulté ce qui le rend à mon avis plus facile à suivre que le rythme de la veille (à par pour Pierre-André peut-être qui lui fait le yo-yo avec une vitesse constante entre les faux-plats descendants et ceux montants avec une baisse notable au sommet de ces derniers lors de la relance). A l'entrée de Vevey, nous attaquons la corniche au rythme et en prenant le temps d'ouvrir les vestes pour ne pas trop transpirer. Jean-Claude et moi sommes seuls devant au début puis Philip et David nous rejoignent. Je donne toujours le rythme pendant que j'entends Jean-Claude et Philip parler de la quantité de boisson absorbée sur un triathlon. Au sommet, on attend tout le monde et on redescend sur Riex où, après une pause pour crevaison, on reprend la montée jusqu'à Grandvaux (sacré montée par ailleurs). On continue ensuite sur les hauts de Lausanne par le Mont, puis Cugy et Cheseaux. La décision est alors pour nous de rentrer direction Crissier, et c'est une fois de plus avec 70km dans notre compteur bien à nous que sont les jambes que nous arrivons à la maison.

On a rarement pu autant rouler à la mi-janvier, mais il faisait si beau qu'il fallait bien profiter !



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Test VO2max à MacolinCyclisme sur piste→