Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Camp TVO Lanzarote

Alors que Jean-Claude et moi partageons souvent la grande majorité de nos entraînements, nos programmes se sont retrouvés presque opposés pour cette période de février et début mars. Alors qu’il avait l’année passée pu profiter du camp du TVO à Majorque, c’est moi qui me suis lancé direction Lanzarote avec notre club de Zürich cette année. Ne pouvant pas à cause d’obligations à l’ETH, Jean-Claude n’en est pas moins parti sur une île voisine avec papa et maman la semaine précédente. Ajoutant à cela le fait qu’il a été loin pour une conférence à Los Angeles la semaine suivant mon retour, nos entraînements communs se sont comptés sur les doigts d’une main sur presque un mois.

Mais je m’avance un peu trop, il en était resté dans son récit à ma jalousie lors de son retour et du fait que je l’ai amené faire une longue sortie vélo jusqu’aux abords des pistes de ski de fond de l’oberland zurichois dès son retour.

Sortie dans le froid à Zürich
Sortie dans le froid de Zürich: de retour du chaud pour Jean-Claude et avant de partir vers le chaud pour moi.

Deux jours plus tard, il s’agit déjà pour moi de récupérer sa valise et remplacer ses habits par les miens afin qu’elle reprenne l’avion dans l’autre sens. La semaine s’annonce glaciale en Suisse (ce sera au tour de Jean-Claude de jouer au jaloux et sortir à vélo par des températures négatives), et au contraire, parfaite pour le sport en extérieur sur les Canaries. La journée typique pour moi est une course à pied d’une dizaine de kilomètre, un vélo de 2h30-3h ainsi qu’une petite natation, souvent en décontraction (à l’exception d’un traditionnel 10x100 départ 1’30). J’essaie toutefois de varier autant que possible pour éviter notamment une blessure comme celle que Jean-Claude a eue en augmentant subitement son volume de course à pied à Majorque. Une légère crainte de le copier me trotte en tête à chaque petite douleur et je m’accorde ainsi de sauter la série sur piste du vendredi (rallongeant quelque peu le vélo à la place) ainsi que tous les footings « récup » de l’après-midi.

Entraînements de course:

Les petites folies auront été un long-run rythmé le samedi matin de 25km dans le vent ainsi qu’une course au KOM Strava sur le tour de la lagune devant l’hôtel ; manqué pour une seconde lors des 3x10’ du lundi, il m’a fallu aller le chercher le mardi matin vite-fait bien-fait avant de faire le check-out et quitter Lanzarote. 8’56 en 3’02/km de moyenne après une semaine de camp ; couché à plat ventre moitié sur le trottoir, moitié sur la route, il n’y a que le goudron qui peut deviner un sourire : la forme est bien là !

Entraînements alternatifs (principalement vélo et natation pour moi):

Mais au final, et on le dit jamais assez, le plus sympa dans ces camps d’entraînement, c’est de passer une semaine dans la bonne humeur avec un sacré groupe d’amis qui sont là pour la même chose que toi et qui partagent les efforts (98km de course, 369km de vélo sur des Cannondale en tiagra de l’hôtel, ainsi que 11km de natation en 50m extérieur) comme les moments de récupération (la bière sur la terrasse ou dans le sauna, les activés alternatives, les nombreux repas au Delphinos, et j’en passe). Mis à part un mal de gorge qui s’est propagé parmi nous tous sur les derniers jours, tout a été parfait pour moi ; à refaire une fois les deux ensemble avec Jean-Claude !

Sorties, apéros, selfies et autres:

PS: Et si, quand on croise Ronnie dans l'avion au retour, les copains soient plus rapides que moi à répondre à sa question de si on s'est bien entraînés en mimant des gestes de levées de coude, ou que ça le fasse rire d'apprendre qu'on va faire Zurich pour la première fois, et bien tant pis, ou tant mieux, c'est marrant ainsi.

Heatmap Lanzarote
Heatmap de mes parcours cap (en rouge) et vélo (en vert) générée par notre programme 3record: sur 8 jours à Lanzarote, on a presque exploré toute l'île!



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Camp d’entraînement à TenerifeChampionnats suisses de 10km sur route→