Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Random things I did/heard/discovered in the US

Voilà environ 6 semaines que je suis aux Etats-Unis, et après deux semaines de vacances avec Nadine j'ai commencé à travailler à Caltech. Quelques impressions en vrac, DCR style :

Turning right on red is safe, left on green not

En sortant quelques fois à vélo, je me retrouve sur des grands boulevards où les carrefours sont parfois déroutants: une lumière verte indique qu'on peut tourner à gauche, mais il faut faire attention au trafic venant en face (logique). Par contre, tourner à droite lorsque le feu est rouge est permis la plupart du temps. Je me suis fait klaxonner une fois en m'arrêtant au rouge, et le carrefour suivant je m'apprête à tourner à gauche sans réfléchir et me retrouve à planter sur les freins lorsque je vois une voiture déboucher en face...

En essayant de suivre les routes cyclables encore relativement nombreuses (bien qu'elles s'arrêtent parfois sur une entrée d'autoroute genre c'est fini y'a plus rien à voir...), je me retrouve plus souvent sur des routes secondaires où les feux sont absents et remplacés par des 4-way stops : ie chaque véhicule est sensé s'arrêter et le premier arrivé peut passer. Un peu d'exercice à vélo lorsque chaque 500m il faut freiner puis relancer (et ça plombe la moyenne). Et surtout ne pas tenter de couler le stop lorsque personne ne vient d'une autre route sous peine de recevoir un regard méchant du conducteur derrière vous...

Courtois mais fermes

Beaucoup de gens saluent dans la rue en marchant (faut dire que les seuls qui sont dans la rue sont à faire du sport ou promener le chien, personne n'irait au travail à pied ou en bus). Ou à vélo lorsque je dépasse un cycliste dans une montée et lance un poli 'Hi!', on m'a répondu 'How are you doing? Great pace. Beautiful. Keep going!'...

De même lorsque j'ai suivi le panneau ci-dessus pour rejoindre JPL, le policier gardant l'entrée m'a salué d'un 'How are we doing today buddy?'. Tout content je remercie et m'apprête à demander mon chemin avant de me faire couper sèchement par 'This is the government owned NASA operated Jet Propulsion Laboratory, no unauthorized entry.'. Au moins c'est clair, je ferai demi-tour...

Best in the world

On m'a dit plusieurs fois que les californiens ne sont pas arrogants, mais tout simplement persuadés d'être les meilleurs du monde. Mon expérience semble confirmer pour l'instant

1) En discutant à Caltech avec un post-doc qui s'apprête à ouvrir un nouveau labo à Chicago: je vais réaliser (notez que ce n'est pas essayer mais faire) <insert crazy idea> (en l'occurence du traitement d'information quantique avec le spin d'électrons lévitant sur de l'hélium superfluide). Et quand quelqu'un lui fait remarquer que trois autres groupes dans le monde s'y affairent depuis quelques années sans succès il répond simplement: 'we know how to work better and have new ideas'. Parce qu'à Caltech si c'est théoriquement faisable on trouvera une solution pour que ça marche (et dans le cas contraire on aura tellement poussé pour qu'on obtiendra des side-results qui valent la peine). On y entend aussi des phrases du genre 'I don't expect you to be at work all the time, but nobody was here during the week-end; and it used not to be like that'.

2) En discutant d'une companie de Los Angeles avec un local: 'cette firme est leader à LA, et comme elle n'a pas de concurrent à San Francisco, elle est leader en Californie, donc no.1 aux US et ainsi la meilleure du monde.'. A nouveau, on argumente pas, ce sont pour eux des faits indéniables.

Some crazy bike hills

La région est une vallée, et comme toute vallée elle est bordée de montagnes, dont les cyclistes raffolent pour échapper à la ville. Seulement souvent les routes qui les traversent sont typiquement américaines (je veux dire énormes). Et parfois on se retrouve sur un bosse de 30km...

Mon premier week-end ici j'ai aussi profité d'aller chercher le passage du Tour de Californie, pour voir les pros me mettre presque 10km/h dans les dents sur un segment STRAVA !

Warning signs keep you away from court

Beaucoup de signes partout pour prévenir de tout et rien, dans un à la cafét de Caltech qui m'a marqué: 'WARNING: Chemicals Known To The State Of California To Cause Cancer, Or Birth Defects Or Other Reproductive Harm May Be Present In Foods Or Beverages Sold Or Served Here'... Mine de rien faut quand même que je mange moi!

Sur le beurre il est écrit 'avec du lait de vaches sans hormones de croissance*' et la petite étoile rassure les gens que 'des études n'ont trouvé aucune différence significative entre le lait de vache traitées avec ou sans hormones de croissance'...

Big Bear

Une station touristique autour d'un lac qui donne un peu l'impression de la Vallé de Joux, réputé pour ses pistes de skis apparemment (mais quand il fait passé 30° ça joue plus vraiment).

San Diego

Balboa park (photo) et sa fête des cultures de tout autour du globe, le centre-ville avec le gas-lamp quartier (soit disant que c'est le premier quartier à avoir eu l'éclairage au gas du pays et donc ils conservent le style des anciens lampadaires) et la plage...

Greater LA

Entre Dowtown, Hollywood (photo), les plages, et quelques autres sorties, je commence à connaître un peu mieux les environs. Et à découvrir aussi, que parfois c'est dur de se déplacer autrement qu'en voiture étant donnée les distances. Les transports publics ? Mon coloc dit les avoir utilisés une fois, parce qu'il les avait financé avec ses impôts et voulait voir si ça valait la peine. Mais on est plus libre avec la voiture, et qui n'en a pas?

Tu n'es là que 6 mois ? Ouais ça rend le leasing impossible mais tu pourrais toujours acheter d'occasion et revendre non ? C'est juste limite, pour plus long il t'en faudrait une absolument...

Caltech Beaver 5k run

Un 5km organisé par l'association pour la santé des étudiants de Caltech à l'occasion de la fin des cours ? Bien sûr que je vais participer, et malgré la chaleur remporter la course pour montrer qui c'est le meilleur ;)

Checking account

Pour une raison quelconque, les gens paient encore par chèques aux US (les banques facturent le e-banking mais pas les chèques, sauf pour imprimer un set). Du coup pour le club de natation chaque mois les membres amènent un chèque personnellement au début de l'entraînement au coach. Parfois la modernité d'un campus ultra-high-tech et l'archaïsme de certains principe se confondent bizarrement ...

Dès l'ouverture d'un compte, vous recevez une carte de débit et un accès online. Un swipe et inscrire ses initiales (pas de signature) suffisent à payer, un mot de passe sans double authentification à transférer de l'argent online ! Mais pas de soucis, toute erreur signalée en 30j sera remboursée par la banque, votre garantie sécurité...



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Victoire au triathlon LD de BelfortTriathlon(s) de Zug→