Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

La Vallée, suite et fin

Mercredi

Après avoir passé entre les gouttes mardi, le temps se gâte sérieusement et c'est sous un mélange pluie-neige qu'on se lance à vélo mercredi matin vers 9h. Le long du lac est rapide (30-35km/h de moyenne) : il faut se réchauffer un peu ! Après Le Pont, on passe le "col" du Mont-d'Orzeire et la longue descente sur Vallorbe sans prendre trop de risque, mais à 60 à l'heure tout de même. Les doigts et orteils frigorifiés, on passe à flanc de coteau jusqu'à Premier. La route est toujours mouillée mais il ne pleut plus ; le relief vallonné nous permet de nous réchauffer.
La montée du jour (le Mollendruz par Vaulion) n'est pas très difficile, on la fait donc à une bonne allure (moi en tête...). C'est la fin qui se corse quelque peu : la descente sur l'Abbaye est courte, certes, mais dangereuse à cause des ruisseaux de neige fondante coulants sur la route. On atteint le fond gelés et trempés. Il reste une dizaine de kilomètres à effectuer dans le froid et vent de face : le panneau d'entrée de village du Brassus (57km et un peu plus de 2h après notre départ) est un soulagement ; une bonne tisane et une douche nous y attendent .
L'après-midi, nous profitons d'aller à la salle de gym en courant pour y faire un bon quart d'heure de renforcement musculaire (gainage, pompes, abdos, ...). On enchaîne directement dans le complexe sportif par 2h de piscine. La séance tourne cette fois-ci autour d'exercices "spécial triathlon", soit tête hors de l'eau, virages bouées, départ groupés, ... .

Jeudi

1er avril, c'est Dame Nature qui nous joue une belle farce : au réveil, dix centimètre de neige fraiche recouvrent le Brassus. La neige continuant à tomber durant le déjeuner, on met toutes nos affaires de vélo dans la valise : le retour se fera en voiture . Avant cela, il faut quand même profiter de notre dernière heure de piscine tous ensemble. Au menu, un pyramide 400-200-100-200-400 avec le 50 derniers mètres de chaque distance en sprint et quelques relais pour clôturer le camp.
Arrivés à la maison, il fait si beau qu'on attaque directement 45km de vélo avant même d'avoir défait tous nos bagages !!

Quelques chiffres...

Le camp de la Vallée de Joux, en 4 jours, c'est :
  • 261km de vélo en 10h10'
  • 15km300 de natation en 5h45'
  • 17km de càp en 1h40'
Jean-Claude



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Camp à la Vallée de JouxPorrentruy→