Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Première course PRO de 2015: Wallisellen

Après la bonne course à Payerne sur 10km et une performance un peu moins réjouissante à Kerzers, ce weekend était l'occasion de débuter la saison de triathlon à Wallisellen.

Ce triathlon est au circuit PRO pour la première fois cette année, même si Jean-Claude et moi-même l'avions déjà fait sur invitation de Sven Riederer par le passé. Au départ, du bon monde annoncé avec Sven notamment mais aussi d'autres triathlètes suisses, allemands et autrichiens des jeux olympiques et autres circuits internationaux, auxquels se sont mêlés des juniors de ces trois nations ainsi que des titulaires de licences  PRO suisses comme moi. Pas mal de concurrents en conséquence pour un triathlon en piscine avec 6 personnes par ligne en moyenne. Ça change des courses du circuit PRO suisse où la ligne de départ a souvent l'air bien vide !

Selon le briefing de départ, il faut partir en trois vague dans chaque ligne pour éviter les bousculades mais on partira effectivement en deux fois trois personnes au plongeon. Je suis moi-même en deuxième rangée de ma ligne avec un jeune de l'équipe suisse junior comme locomotive (ancien nageur, on me promet un passage en 4'10 au 400m environ). Pas beaucoup de temps à perdre, je plonge collé dans les pieds des trois premiers. Un peu trop proche même à vrai dire, mais c'est pas grave. La course étant lancée, maintenant il suffit de tenir. Sur 150m je me bats un peu avec Olivier Eschler pour les pieds de Nikos, avant de me décider à me laisser glisser derrière lui et prendre la suite plus tranquille car l'écart ne se fait de toute façon pas devant. J'ai l'impression d'être bien et presque même de m'économiser parfois. Dur de s'avoir ce qu'il en est des autres lignes par contre et c'est ce que je reproche le plus à ces courses en piscine.  Selon Jean-Claude, ça donne environ 1'08 au premier 100m puis environ 1'15/100m pour sortir vers 7'28 après 600m.


Dans le peloton à vélo (photo ©Adrian Villiger, www.adrianvilligerfotografie.com)

Grosse course ensuite en direction de la zone de change puis il me faut tirer encore un peu avec les pieds sur les chaussures pour m'assurer d'accrocher le groupe. Il me semble que je suis encore bien placé et après moins d'un kilomètre le rythme s'installe dans notre groupe. Van Berkel motive les gens à prendre des relais, avec des fois plus de réussite que d'autres.  Les juniors donnent clairement l'impression d'avoir moins l'habitude de rouler en peloton. Quant à moi, je me sens bien et, mis à part que je freine un peu trop au fond de la descente et que j'ai un bloc de salive au fond de la gorge qui peine à sortir, les trois tours passent comme il faut. En posant le vélo par contre, je commence à sentir une crampe dans le mollet gauche. Il me faut donc partir gentiment en roulant un peu le pied dans le début de la montée jusqu'à ce qu'elle finisse par passer d'elle-même. Le reste de la course se déroule plutôt bien, mais le gros du groupe est déjà parti sans moi.


Au début de la partie course à pied (photo ©Jean-Claude)

Au final, moi qui partait un peu inquiet de ma forme face à cette rude concurrence, je suis satisfait de ma compétition en général. La forme est là. Il me faut régler quelques détails comme les transitions, la boisson sur le vélo, ou les virages avant le prochain triathlon à Belfort mais cette saison s'annonce plutôt bien.



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Engadin Skimarathon20km Lausanne→