Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

PR sur 10km au marathon de Lausanne

Depuis quelques semaines, je me sens très en forme aux entraînements de course et c'est l'occasion de le prouver au quart de marathon à Lausanne. Le jour J, les conditions sont optimales, frais mais sans sentir l'air froid dans la gorge en respirant, et un très léger vent de face à l'aller mais qui aide sur le retour. Dès le début, je me sens bien et part derrière un relativement grand groupe jusqu'au premier kilomètre. Moi qui voulais partir lentement, je me laisse emporter par un rythme qui me semble aisé mais ça reste du 3'11/km (ou 3'03/km GAP selon Strava). Dans la descente de Denantou, je laisse donc partir un peu le groupe en me relâchant comme il faut. Passage au 2e kilomètre toujours plus rapide que prévu mais là c'est la dénivelation qui fait la différence (2e kil en 2'55, 3'21 GAP). Je suis ensuite les petits groupes que je trouve, tâche de ne pas trop rester seul, mais fait quand même l'effort parfois pour revenir dans les pieds d'un autre que je vois devant. Les kilomètres défilent et se ressemblent avec toujours cette sensation de facilité et un rythme très constant entre 3'23/km et 3'29/km jusqu'au kilomètre 8. Là, une tentative d'accélération dans la petite remontée sur Pully me donne un début de point sur le côté et je peine donc un peu plus sur ce 9e kilomètre avec deux ou trois concurrents qui me distancent à nouveau, en 3'36, ce sera mon plus lent de la course. Le dernier kilomètre se fait au mental, avec un essai de remettre du rythme pour passer la ligne au plus vite car je sais depuis un moment que je vais faire mon record mais de combien? Réponse, dernier kilomètre en 3'16, certainement plus lent en vérité puisque la montre ne le compte qu'à 960m; au total, ça me donne donc 33'13 à la montre, corrigé à 33'10" à la puce. Jean-Claude finit pas loin derrière avec 33'35. Il est parti moins vite dès le début mais m'a certainement repris un peu de temps sur les deux derniers kilomètres.

Très content de ma performance donc, avec plus d'une minute de gagnée sur mon meilleur temps jusqu'alors sur 10km et 1'30 sur le temps de l'année passée. Pour être correct et éviter de faire grincer les dents des pauvres statisticiens, il faut quand même préciser que ce n'est pas un quart de marathon mais un 10km et qu'il n'est pas officiel au vu de la dénivélation négative. Malgré tout, ça reste une excellente course et ça reflète ma forme actuelle, à imputer certainement aux longs footings de ces derniers weekends, à une décalage de cette saison suite à l'armée en hiver passé et aux conditions de course optimales.

Prochains rendez-vous: corrida d'Octudure à Martigny dans deux semaines et ensuite Escalade à Genève début décembre.



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Semi-Marathon d'AmsterdamContrôles Antidopage→