Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Tri Yverdon

Objectif podium au circuit

Avant-dernier triathlon de la saison pour nous avant l'olympique à Morat la semaine prochaine. Yverdon tombant en même temps que Locarno (aussi au circuit avec un olympique et les championnats suisses longue distance), c'est l'occasion rêvée de faire une bonne place sur le circuit suisse. Pas trop de pression malgré tout. Le parcours que je n'avais encore jamais fait depuis le passage en ville n'a pas l'air aussi difficile qu'il n'y paraît; il faut toujours relancer c'est vrai mais les virages sont bien larges. Après ce petit repérage, le temps passe bien vite et en deux temps trois mouvements, nous nous retrouvons déjà au départ.

Jean-Claude meneur en natation

Un rien surpris, je ne fais pas un super premier saut dans l'eau et malgré ma lunette droite pleine d'eau, j'aperçois Jean-Claude qui fait du dauphin devant. Je me mets donc dans ses pieds et décide de les garder coûte que coûte. Au début je me bats un peu mais après ça passe bien. Quelques coups sur la tête à Valentin car c'est moi qui prends les bulles de mon frère, c'est comme ça et pis c'est tout. Après la bouée, je ne vois pas la sortie avec mes lunettes complètement mal mises mais à suivre Jean-Claude ça va pas trop mal. Je zigzague un peu, quoique d'après Valentin c'est notre guide qui dévie constamment et d'après P-A et les autres spectateurs on est de loin pas les pires. Sortie de l'eau à trois donc, mais j'ai un peu de peine avec le souffle et cours donc un peu moins vite vers ma place. Ajoutez à cela la combi qui coince dans la puce et les écarts sont déjà conséquents au départ vélo avec Valentin devant Jean-Claude et moi. 

Jean-Claude, Daniel et Valentin à la sortie de l'eau.

Vélo et càp au rythme

Rapidement un néozélandais me passe sur le vélo, mais par rapport à Jean-Claude j'ai l'impression de pas trop mal m'accrocher. Nowka me dépasse lui aussi au deuxième tour et là la différence de rythme me paraît bien grande. Je reviens finalement sur Jean-Claude alors qu'il n'y pas l'air en forme. J'ai pas l'impression d'avoir mieux tiré que ces derniers triathlons à vélo, pas moins bien non plus mais j'ai souvent eu cette année un temps vélo inférieur aux concurrents qui finissent comme moi. La course par contre est plus difficile. Le rythme constant passe bien par contre pas moyen d'accélérer et de suivre les quelques-uns qui me dépassent; même vitesse qu'à Lausanne probablement mais sur un sprint j'aurais bien voulu aller plus vite.

Daniel en course à pied.

Déçu donc en passant la ligne 6e (7e overall avec un plus agé parti 5' après me battant d'une seconde). C'est certainement pas si mauvais non plus puisque je perds sur les premiers un peu comme à Lausanne... mais voilà, c'est pas ce que je voulais de cette journée. Le moral remonte un peu ensuite avec les commentaires de nos magnifiques supporters et l'acceuil chaleureux de Julio et Carmen qui ont su rendre Yverdon un must avec un balcon à belle vue mais surtout excellente compagnie. Reste qu'avec Jean-Claude les discussions vont train depuis quelques temps lors des entraînements sur comment se préparer mieux l'année prochaine: zones, tests, cycles, phases, sprints, olympiques, semi, ... tout y passe, en vrac pour l'instant vu qu'il ne vaut pas la peine de se concentrer sur 2015 quand la saison 2014 n'est pas encore terminée mais on donnera plus de détails lorsque l'ordre sera remis et les idées comme les corps reposés.



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Triathlon de LausanneSeelandtriathlon Morat→