Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Zytturm Triathlon

Pas de compétition PRO cette année à Zug (pour cause de Championnats d'Europe à Kitzbühel), on se retrouve donc avec Daniel inscrits sur la distance olympique du dimanche matin. Départ le samedi déjà, dans la matinée, pour arriver à Zug en début d'après-midi. Repérage du parcours vélo ensuite avec le Rushteam, et puis on se pose le long du parcours pour observer un peu les courses jeunes, prendre nos dossards, et enfin le relai par équipes le soir.

Un bon plat de pâtes nous attend, préparé par Barbara (merci!). On regarde les Allemands et Ghanéens en découdrent à la Coupe du Monde (ou plutôt ne pas y arriver, décidemment aucun de mes paris ne sont bons). Encore une bonne douche, une tranche de gâteau et quelques fruits et tous au lit.

Réveil à 6h15, déjeuner calme, vite pomper les vélos et rejoindre la zone de change. Le casque profilé tape dans le sac sur le dos, pas très pratique... On enregistre direct nos vélos, prépare notre zone, fait un petit footing (pour trouver des toilettes entre autres). Je reprend ma néoprène et à pied vers le départ (donné par Peter). Rien à signaler, si ce n'est un peu d'eau qui rentre de partout (elle commence à être bien usée, mais c'est l'occasion de discuter avec Guillaume qu'elle est "comme la défense de l'équipe de Suisse, pleine de trous"). On rencontre plein de monde connu. Je me place vers le milieu (la droite risquant d'être coincée contre un ponton et la gauche un peu plus loin de la bouée à mon avis. A ma gauche Tiziano, Guillaume, Daniel, Nils et Sven.

Top départ. A fond sur les premiers 50m pour m'échapper de quelqu'un qui me semble tirer plus ou moins mes chevilles. Je suis le plus à droite du groupe de tête. Guillaume me pousse ensuite un peu à droite ce qui me plaît pas trop (j'ai l'impression qu'il vise la deuxième bouée). J'accélère donc pour le repousser ensuite à gauche. Je crois bien qu'il se fait sandwicher parce que subitement c'est Daniel à ma gauche. Je vois Nils et Sven s'échapper, j'essaie de suivre mais ils vont trop vite. Troisième position donc, puis 4e lorsqu'un autre nous dépasse bien plus rapidement (mais aussi bien plus à droite, donc pas pu prendre de bulles.

Un petit groupe de 3-4 me suit (dont Daniel droit derrière moi). Première bouée tiptop, la deuxième vient direct ensuite. Sur le retour plus difficile avec le soleil levant de se repérer, je suis les remous des Anderlind devant jusqu'à apercevoir enfin un truc orange. Un bon bout est fait, mais il me semble fatiguer un peu. Dernière bouée et c'est la sortie de l'eau... et puis j'en oublie ma concentration et pars tout droit n'importe où sur une dizaine de mètres ! Zut au prix d'un petit effort je reviens à côté de Daniel ainsi que Philipp Koutny. Transition rapide (en laissant d'aiileurs ma néo un peu au milieu du chemin, oups!), il faut enfiler les chaussures vite avant les pavés et hopc'est parti pour 40km roulants. Philipp est mon point de mire à 20m puis 50m sur les 15 premiers km.

Ensuite je m'énerve un peu mentalement pour deux raisons: 1) Sven, rattrappé par Philipp ne respecte pas vraiment les 10m de drafting (alors qu'il y a la place, c'est pas comme dans les groupes derrière). 2) Un maillon de ma chaîne s'est grippé et ne tourne plus bien, ça saute à chaque tour. Il faut se reconcentrer, c'est sûrement plus pénible mentalement que physiquement. Bref sur les derniers 10km je dois laisser partir Sven et Philipp (qui étaient alors à 100m, mais que je perds de vue ensuite). Viendra la course à pied et mon occasion de revanche.

Départ éclair à pied, avec directement Sven que je bouffe dans le premier km. Un peu trop vite d'ailleurs, le ventre se plaint et je chope un point vers le 2e km, qui me force à ralentir. Un joggeur (pas triathlète) me dépasse et me suivra 1km (lorsque sa Garmin lui indique la fin de sa séance). Je me relance progressivement pour retrouver un bon rythme, ma course à moi n'est pas finie. Je suis alors en 3e place, mais ce que je redoute un peu finis par arriver juste avant le km 6: la fusée Bill David me reprend et mes espoirs de podium s'envolent alors. Je continue sur mon rythme régulier, mais clairement impossible de m'accrocher.

Au final content de mon 4e rang, même si j'ai ragé pendant la course entre mon orientation/manque de concentration natation et mes soucis mécaniques à vélo. En plus avec Daniel qui termine 9e overall (avec la même natation, un vélo 2min20 plus lent et une meilleure càp que moi !) ainsi que Philip 29e le Rushteam se classe premier club !

Photo Hanspeter Flückiger @ SwissTriathlon



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Double-O de TroyesTriathlon de l'Alpe d'Huez→