Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Vive le printemps !!

En mal de kilomètres...

C'est un peu la sensation ressentie il y a une semaine et demie : le temps ne se prêtait toujours pas à sortir à vélo, et le compteur dépassait péniblement les 100km. On repense à l'année passée, où à cette période j'avais déjà dix fois plus de kils à mon actif (grâce à un semaine à Tossa, il est vrai). Après avoir fait un service au vélo et installé un guidon de tri, l'envie de sortir faire un tour est d'autant plus grande...

L'arrivée des beaux jours


Sortie en court mardi après-midi avec Daniel...
Le soleil pointe enfin le bout de son nez. Ni une ni deux, départ à vélo mercredi passé pour environ 35km légèrement vallonnés direction St-Saphorin puis Cossonay.
On retourne à vélo avec un petit groupe du Rushteam samedi matin à 10h. La sortie se fait en rythme tranquille mais très régulier, via Echandens, Bussy, Aubonne et retour par les petits chemins le long de la route cantonale. Pour exercer les transitions, on enfile vite les chaussures de course et effectue un petit 3km rapide autour de l'Ormet.
Le temps aidant, nous sommes repartis à vélo hier après-midi (mardi) ; et en court s'il vous plaît. Cette fois-ci, la cadence est plutôt élevée (c'est surtout de ma faute, je l'assume...). Nous décidons de partir direction Gollion via Moulin-du-Choc, puis de descendre sur Cossonay-Gare pour mieux tirer sur la montée de Cossonay. Les faux plats descendants en ligne droite jusqu'à Grancy sont propices à des 40km/h au guidon de tri (voire 45km/h vent de dos ) : on prend vraiment plaisir à vélo...
Sur le retour, on ralenti le rythme, mais pas forcément la moyenne : la descente de Vuillerens est en effet plutôt rapide (59,62km/h sans pédaler...).

Objectif 1'000km

Actuellement, le compteur approche gentiment les 300km. C'est juste assez pour envisager sous de bons hospices les camps de la Vallée de Joux et de Porrentruy la semaine prochaine. 8 jours de vélo (entremêlés il est vrai de natation et course à pied comme tout camp de triathlon qui se respecte) devraient donner un sacré "boost" à notre actif-kilomètres. On peut donc envisager sérieusement de dépasser les 1'000km pour la fin des vacances de Pâques.

Jean-Claude



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Indoor Triathlon LuxembourgCamp à la Vallée de Joux→