Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

CS 10km Saxon

Il y a des courses comme les récents Championnats Suisse de cross où les sensations sont au final le premier objectif, dans cette période de préparation de saison, et puis il y a les courses où l'on visent un chrono, bien précis. Saxon tombait dans la deuxième catégorie, pour une raison bien simple : je sais être actuellement en bonne forme, il faut alors le montrer sur une distance officielle (peut-être bien mon seul 10km officialisé cette année qui sait ?). Objectif clair donc : 33'20, soit 3'20 au km, comme annoncé il y a trois semaines. Résultat : 33'28.

La course

Première constatation il fait froid, et j'ai embarqué dans le sac qu'un short et une liquette (pour voyager léger sur Zürich ensuite), mais je m'en fiche (et le froid me convient plutôt bien d'après l'expérience de la saison passée). Je regrette juste de n'avoir pas pris une paire de gants pour "le look à l'africaine" comme dirait Daniel. Le vent à l'échauffement semble plus gênant. Le parcours est lui facile ; 3 boucles 100% plates (allez peut-être 3x1m de déniv vers le terrain de foot), et quasi-parfaitement alignées avec la vallée du Rhône (donc avec le vent aussi !). On croise petit-à-petit des têtes familière, entre les cracks féminines (Fabienne Schlumpf, Nicola Spirig, Magali Messmer, etc), les jeunes triathlètes (Valentin et Sylvain Fridelance, Adrien Briffod, Oliver Widmer, David Bill, Colin Wyss, etc) et d'autres coureurs habituels (dont certains que je reconnaît à la foulée mais ne saurait même pas leur nom).

Échauffement bien à l'avance, petits grigris le long de la route, on se déshabille, salue tata Françoise et grand-papa venus encourager "les petits". Patiente gentiment le départ retardé de quelques minutes, et l'organisateur pas encore expérimenté qui conseille aux coureurs de s'échauffer encore un peu devant la ligne... 5min de plus pour faire reculer tout le monde ensuite (jusqu'à ce que des bons Valaisans du coin débarquent prêter main forte au pauvre speaker esseulé). Et pan départ.

Etant en 3e ligne, je peux remonter gentiment sur Nicola et Fabienne, puis ensuite me placer dans le peloton juste devant les Fridelance, qui me redépassent direct après. Je me place dans le peloton suivant, à côté de Sylvain. Une bonne allure, je souffle irrégulier il me semble et essaie donc de me calmer un peu (pas essoufflé mais presque un point qui passe avant le premier kilomètre déjà). Bref c'est encore bien dense, 1er km en 3'07, j'avais dit à Daniel que je visais 3'20 le plus régule possible, mais à force de suivre des connaissances...

Il faut rester ensuite dans le peloton, toujours porté par le vent de dos jusqu'au deuxième km facile, 6'15. Le rythme ralenti ensuite notablement sur le retour vent de face, je m'économise un peu à l'abri d'autres coureurs. 3km en 9'35, c'est rapide quand même ! Après le départ du deuxième tour les groupes s'étirent et s'amenuisent, le vent de dos nous amène toutefois sans soucis en un temps canon de 16'07 à mi-parcours, soit 33s en avance sur le planning (mais aussi avec la portion plus facile). La je dois puiser un peu dans mes réserves pour m'accrocher à deux autres coureurs et ne pas rester seul dans le vent. Ils me lâcheront tout de même et je paie un peu mes efforts sur le 7e km en 3'36. Il reste 10s de marge, ça va être limite.

Valentin en point de mire ensuite, Sylvain que je croyais avoir lâché ne doit pas être très loin puisque Vivian crie toujours au bord de la route... A 8km plus que 4s de marge, et il faut remonter dans le vent seul cette fois-ci, ce sera foutu. Mais on donne ce qu'on a quand même. Je reprends Valentin au 9e km, à 30'02, et franchis la ligne assez satisfait et bien exténué en 33'28 !

Daniel avec peu d'entraînements dû au militaire finit en 36'39 (en partant le premier km en 3'14). Il cale donc logiquement bien plus que moi, mais avec un mois d'entraînement sera de retour sous les 35' sans problèmes j'en suis sûr (les minutes puis secondes en-dessous sont plus dures par contre...).

Niveau classement ça donne 44e overall et 12e U23 pour moi, respectivement 120 et 24 Daniel.

Les points négatifs

Objectif temps raté.

Gestion de course toujours pas optimale (Kms - bon certains vent de dos, d'autre de face -  en approx. 3'07 - 3'08 - 3'20 - 3'13 - 3'19 - 3'26 - 3'36 - 3'26 - 3'27 - 3'27). Je voulais éviter à tout prix de partir sous les 3'10, ben c'est râpé.

La cheville gauche qui me tire le soir et lendemain (chaussures légères n'aidant sûrement pas non plus).

Les points positifs

Un PB (ie record personnel) battu de 10s malgré le vent.

Premier 10km sans passer au-dessus des 3'40/km (?). Donc la gestion progresse, à ce rythme j'arrive à gérer l'allure sur un 10km dans 2-3 ans ;)

Bien placé parmi les concurrents habituels.

Pas ressenti la cuisse qui me faisait mal depuis une semaine.

1 commentaire
Plus de points positifs que négatifs, que du bonheur donc !
Bravo et à la prochaine ! :)

par nibel64 le 24-03-2014 à 16:56


Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←10km PayerneGlatt-Walliseller Triathlon→