Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

The Triathlon Show

Journée chargée aujourd'hui à l'occasion du Triathlon Show à Esher (périphérie londonienne). Départ matinal pour prendre le train avant un petit groupe du club de triathlon d'Imperial College. Arrivés sur place, on découvre quelques plaques de verglas qui fondent heureusement rapidement. Je m'étais fixé un objectif de sub-35, mais ça risque d'être difficile vu les petits zig-zags et montées ci et là. Une fois enregistrés, on visite les premiers stands et se prépare pour la course après un échauffement express d'environ 15 minutes.

Cervélo P5 six au Triathlon Show 2013

Cervélo P5-six au Triathlon Show 2013

La course

Après un départ très rapide, en partie dû au fait que ça descend un peu et aussi à mon manque de séances "rythme" à Londres (ne m’entraînant jamais sur piste et n'ayant plus fait de 10km depuis le triathlon de Morat), je sens les premières difficultés arriver peu après le premier kilomètre (effectué en 2'55). Les premières montées et relances me rendent très rapidement lactique dans les mollets, une première pour un 10km. Ensuite, c'est un rythme plus ou moins constant (ou effort plutôt, le rythme dépendant quand même du parcours légèrement vallonné (100m déniv. +)). Je souffre surtout sur le côté gauche, celui où j'ai quelques fois des problèmes à la cheville sans trop savoir pourquoi (et les séances physio/masseur en fin d'été passé n'ont pas changé grand-chose). Mais pendant la course c'est plutôt le lactate dans les mollets, pas articulaire (et j'ai un sentiment que ça contient des restes de notre 12x80" de jeudi soir). Bref, aux alentours du 7e kilomètres je me sens à nouveau mieux, et peux accélérer un peu le rythme pour finir en un temps honorable de 35'55 (après un premier tour en 17'30), à la douzième position.

Léger décrassage ensuite, une fois tout le monde arrivé, et ensuite visite approfondie du Show.

Le Show

Pour faire court, beaucoup de stands concernant la nutrition, les compressions ou autres systèmes magiques de récupération, peu de vélos par rapport à mes espérances. Reste quelques points intéressants :

  • Les néoprènes : la mienne est toujours bonne, mais j'ai tout de même essayé la Huub 4:4, que j'ai beaucoup appréciée pour la souplesse et l'extensibilité du matériau. Tout le contraire de l'Orca 3.8 que je trouve personnellement beaucoup trop rigide (mais ça peu changer en fonction du style et niveau de natation). J'ai essayé une deuxième : la BlueSeventy Helix, dont le matériau est très similaire, assez fin et souple. Intéressant la structure en balle de golf sur le torse, mais le tour du cou était beaucoup trop serré pour moi, de la peine à respirer sans faire d'effort déjà. La vendeuse avait beau me dire que ça irai mieux dans l'eau et qu'elle me la reprendrai si elle ne me plaisait pas après une semaine, j'étais de toute façon pas venu pour en acheter une...
  • Les vélos de spinning : j'ai testé un modèle de WattsBike qui permet de plotter en temps réel la puissance mise dans les pédales tout au long de la rotation du pédalier, si on pédale rond ou non. Pas très bon en normal, juste discutant avec le responsable du stand. Une fois appliqué, j'arrive beaucoup mieux (mais malheureusement aucune analyse comme partout ailleurs). On a aussi fait un test TT 2km, effectué en 2'32, qui m'a définitivement achevé (le lactate étant monté alors dans les cuisses, j'avais de la peine à me tenir debout pendant 2-3 minutes après).
  • Endless pool : une piscine sans fin, qui vous injecte du courant à une certaine vitesse. Essayé un moment à 1'12 puis 1'15 (/100m), c'est assez agréable à nager. J'ai juste deux critiques : un seul peut nager à la fois (ça réduit l'intérêt d'avoir ça chez soi (outre les 15k£ installation non-comprise)), et la vitesse doit se changer avec une télécommande plutôt que s'ajuster en fonction de la position du nageur (plus vite s'il avance vers le propulseur d'eau etc.). Bon point par contre, deux miroirs sur le fond (un horizontal, un à 45°) qui permettent de se voir nager en direct.
  • Récolter des freebies : en échange de son adresse email, on reçoit sur la majorité des stands un gel, une gourde ou autre. Mais ça marche pas pour les vélos ! ça me fera mon stock de gels pour les prochaines sorties...

Mon stock de gels

Mon stock de gels.



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Weekend d'entraînementTeddy Hall Relays→