Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Hillingdon Duathlon

Première compétition avec mon nouveau club en Angleterre, le Triathlon Club Imperial College (ou TriIC pour faire court) : un duathlon dans le nord ouest de Londres sur un format sprint, 2 mile de course suivi de 10 miles de vélo et 1 mile à pied pour finir.

Départ matinal (rdv 6h à Imperial pour partir) dans la nuit et le froid glacial pour un petit quart d'heure à vélo jusqu'à la station de train qui nous amène à Hillingdon. Le jour se lève gentiment pendant le trajet et en arrivant sur place on découvre un circuit type TCS avec une boucle de 1 mile (env. 1.6km) légèrement vallonée et dont le givre de la nuit semble se disperser gentiment avec le levé du soleil. Pas beaucoup de temps pour se réchauffer, j'hésite fortement à comment m'habiller et décide de partir finalement avec un thermique, la trifonction en un 3/4 pour couvrir les genoux. C'est un duathlon "bonne franquette" dans le sens où on compte nos propres tours, crie notre numéro en passant la ligne (même si on a des dossards) et pose notre vélo à même le béton dans la zone de change.

Au départ je prends les devants assez vite mais ralentis ensuite l'allure (probablement pas assez échauffé auparavant). Un autre me passe et je reste dans ses pieds pour le premier tour. Il semble plus rapide et me prendra en effet quelques mètres sur le faux-plat montant où un deuxième le rejoins devant. Je limite l'écart et rentre dans la zone de change 3ème à environ 5 secondes de la tête. Une transition rapide (avec chaussures sur le vélo là où certains autres les changent sur place) me permet de partir premier et je prends mon propre rythme sans me fier à ceux de derrière. J'ai un bon rythme de croisière mais pa vraiment les jambes pour tirer gros et après 8 tours en solitaire un cycliste me dépasse (qui n'était pas parmi les deux coureurs devant moi au début). Il sera le seul à me reprendre et partira quelques secondes avant moi sur le parcours de course.

J'ai alors l'image de Locarno dans ma tête, où j'avais fait l'effort de partir vite à pied pour rattraper Ivan et sorti mon meilleur 10km de la saison (à la fin d'un tri). C'était sans penser que les jambes avaient pris un peu froid sur le vélo et mes mollets semblaient former une boule dure. Augmenter la cadence et raccourcir la foulée pour éviter la crampe le temps que ça passe. Heureusement je reviens vite sur le premier pour prendre la tête et fait le forcing dans la montée pour assurer une petite marge et finir plus décontract.

Les photos : http://www.flickr.com/photos/triic/sets/72157631980656333/

Un race report (en anglais) avec une belle photo du club : http://dougal.union.ic.ac.uk/acc/triathlon/?p=945



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Triathlon aux USABack to work→