Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Première manche du circuit PRO à Stettfurt

Notre saison de triathlon commence spécialement tôt cette année : après le dernier test des 10km le week-end passé, rendez-vous ce dimanche avec l'élite suisse (et aussi allemande) pour la première manche du circuit PRO à Stettfurt. Trois bonnes heures de route le dimanche matin pour arriver dans la campagne thurgovienne avec un temps mitigé, quelques gouttes lorsqu'on place nos vélos dans la zone de change et une température annoncée de 17 degrés, respectivement 19.5 pour l'eau (et dire qu'ils ont un bassin de 50m dans ce petit village !).

Au menu, un triple-sprint : 200m natation, 8km vélo (en trois boucles) et 1.4km de course (en 2 tours), le tout à effectuer trois fois.

Peu avant la course (6 minutes avant pour être précis), on nous annonce un orage dans 10 petites minutes. Très rassurant, donc s'il y a des éclairs on ne doit pas replonger mais on sera informé ... pendant la première partie de la course !

Premier sprint

Départ dans la ligne d'eau pour une natation assez difficile et éprouvante : je sors dernier de ma ligne d'eau, en m'accrochant tant bien que mal aux pieds de Valentin. Pour se rassurer un peu, les Salvisbergs ont à peine quelques longueurs d'avance et Daniel ainsi que Val sortent devant un certain Sven Riederer ! Mais les écarts sur 200m sont très faibles et au prix d'un bon kilomètre en danseuse les pieds sur les chaussures je reviens dans les roulettes à l'arrière du groupe. Il faut rester bien attentif car la grêle qui nous tombe dessus n'aide pas spécialement dans les virages (mais personne ne prend vraiment de risques dans ces conditions). Au départ du deuxième tour, on se fait un peu coincer par Smallbone ; Daniel ne reviendra pas sur le groupe, moi je suis à la limite dans chaque relance mais rejoins finalement la zone de change dans le pack de tête. A pied par contre la différence se fait assez vite (dans la boue) et on repart finalement pour la natation sans ordres de l'arbitre. Chemin glissant dans le terrain pour rejoindre le bassin (petite chute au passage) et s'élancer gaiement dans l'eau froide ...

Deuxième partie

... et surprise ! La débattue en rentrant dans l'eau (il faut dire que les 17° de l'air ont certainement chuté fortement pendant l''orage). Je me concentre un peu sur la glisse (seule chose qu'il reste à faire dans ces cas-là) et rejoins Valentin à la sortie de l'eau. On se retrouve à deux, derrière un pack de 8 athlètes devant et un Manuel Küng tout seul entre deux. Je tire beaucoup de relais alors que Valentin souffre du froid et peine à passer devant. Daniel est pas très loin derrière mais l'écart est plutôt stable. Au départ à pied, Val s'embrouille en enfilant les chaussures et moi je m'accroche (avec 700m de retard) sur les premiers qui passent vers la transition à ce moment. Je manque de tomber dans la boue mais finit assez bien.

Troisième sprint

Il reste encore un fois le tout à faire. Et tout seul désormais ! Dur, dur mais on repart sous les encouragements des spectateurs. Le chemin vers le bassin devient une vraie savonnette et en arrivant au bord de l'eau Florin quitte déjà le bassin... Je nage comme je peux (c'est à dire assez mal il me semble) avec aucune sensation sauf des fourmillements de débattue dans les mains. Valentin a 25m de retard et Daniel 50m, il ne faut pas se faire rattraper !

Départ à vélo un fois de plus et petit coup de boost lorsqu'à la moitié de tour je regarde derrière pour voir Valentin et Daniel et aperçoit en fait le groupe de tête arriver... "dépassement = disqualification", ça veut donc dire un tour et demi à fond. En danseuse souvent, sans plus me retourner, pour passer à l'entame de mon deuxième tour avec une faible marge de 100m environ (Daniel et Valentin sont forcer d'arrêter là plein de regrets). La montée du troisième tour en moulinant (puisque j'ai gaspillé toutes mes forces trop tôt pour éviter la disqualification), et retour avec la moto balai sur la zone de change (alors que le troisième passe la ligne d'arrivée). Deux tours bien seul à pied (avec Manu en point de mire mais les 8 premiers ont déjà terminé). 10e avec 5 minutes de retard à l'arrivée, dont 4'15'' sur la 8e place, mais il n'y avait guère moyen de faire mieux.

Je rejoins Daniel et Val sous la douche, très déçus évidemment, et grelotte encore quelques bonnes dix minutes avant de pouvoir ranger mes affaires ! Trois nouvelles heures de route nous séparent de la maison, où on peut une nouvelle fois laver complètement le vélo ...



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←10km de LausanneCoupe d'Europe Sprint à Cremona→