Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Camp d'entraînement à Tenero

Cette semaine, les cadres relèves de Swisstriathlon (dont nous faisons partie) ont participé à un camp d'entraînement au centre sportif de Tenero.

L'arrivée sur place

Rendez-vous à 11 heures à Tenero, ce qui implique de prendre le train à 5h43 à la gare de Renens. Une heure matinale, mais on retrouve déjà les copains du Rushteam dans le train. Nous avons pris une tresse et du miel avec nous, c'est le moment d'attaquer notre déjeuner...
Sur le trajet, petit à petit, les autres athlètes montent nous rejoindre et les bagages s'accumulent... On se retrouve donc sur la ligne du Gotthard avec 14 grosses valises et vélos entassés dans le wagon famille (car il y a de la place pour les poussettes) !!
Quelques jeux sur iPhone et un changement rapide à Bellizona plus tard, on arrive enfin au centre sportif pour prendre les clés des chambres et dîner.

Début de semaine

Après un (petit) entraînement de natation et un footing pour décrasser le samedi après-midi, on attaque véritablement le camp le lendemain : un petit footing matinal, suivi de 4,5km de natation peu après déjeuner et enfin un run&bike l'après-midi (avec notamment 3*3' vite en càp).

Au programme du lundi : analyse vidéo de notre style en course à pied. Pour ce faire, il faut qu'on voit "l'effet de la fatigue"... c'est donc parti pour 3'000m à 90% !!
9'52" plus tard (pour la petite histoire 3e des cadres 2" derrière Daniel et 17" derrière Valentin), on rajoute un petit 200m pour permettre d'autres prises de vues... L'après-midi se passe en salle de théorie. Résultat : nous sommes les seuls à sauter trop haut et pas assez vers l'avant. Louis (entraîneur de demi-fond chez Swissathletics) nous dit même qu'au lieu de courir, on se déplace "comme des kangourous" (). Il faut essayer d'y remédier en augmentant la cadence des foulées (avec des petits pas nous n'aurons plus le temps de faire ce trajet supplémentaire en vertical).
Le soir, on ajoute 3,5km de natation avec C. Pellandini (l'ex-coach de Flavia Rigamonti !!). Rien à signaler lors du débriefing, sauf que désormais les footings matinaux sont interdits par Cathy et Stephy (les deux monitrices du camps).

Le mardi est prévue une journée de "récupération" en milieu de camp. On ne coupera toutefois pas à un heure et demie de natation et un (court) circuit-training en salle. Le débriefing du jour est beaucoup plus agité que les jours précédents (peut-être parce que la journée n'a pas été assez fatigante ??)  : certains athlètes, nous compris, demandent pourquoi on ne fait pas plus de volume d'entraînement alors que c'est ce qu'on nous demande aux différentes réunions des cadres. Reinhard (responsable relève à la fédération, présent mardi et mercredi) ignore les questions et laisse Cathy répondre qu'elle privilégie la qualité et ne veut pas qu'on finisse le camp morts.

Suite et fin du camp

Mercredi matin, tests en natation, spécifiquement conçus pour le triathlon : 50m sprint, 5' de pause, 200m sprint, 30' de pause et (enfin) 800m sprint. Pour ma part effectués en 31", 2'31" et 11'09" (pour Daniel respectivement 31", 2'27" et 10'42"). On devrait normalement recevoir une analyse de Marco Schifferle (coach de natation du groupe élite à Swisstriathlon) expliquant quels sont nos points faibles (vitesse ou endurance) et les séries-types à effectuer pour y pallier.
L'après-midi, on profite du beau temps pour aller faire 2h de vélo enchaînées avec une transition de 20' à pied. On rajoute 1h30 de natation le soir...  Une journée bien remplie comme on l'avait demandé ! Les tendons des épaules se font sentir ; j'ai pas l'habitude de nager autant...

Pour le jeudi, une série de 7*300m sur piste nous attend. Pas à fond mais bien rapide en pensant aux corrections de style de lundi. L'après-midi, on commence par 45' de home-trainer (le temps est trop froid pour aller dehors), puis un petit circuit-training juste avant l'habituel entraînement de natation : nos remarques ont été bien écoutées... (à nos risques et périls )

Le vendredi est une journée de surprises : D'abord un mini-triathlon très sympa constitué de home-trainer, d'aqua-jogging et de natation. Dix minutes dans chaque discipline à effectuer trois fois au total. L'après-midi un entraînement en salle où l'on enchaîne un exercice de stabilisation avec un petit footing et ainsi de suite...
Le soir, sortie à Lido, un superbe complexe à Locarno avec bains, toboggans (dont un looping avec 3G1/2). Puis soirée libre... nous profitons d'aller entre garçons au carnaval de Locarno !!

Hier (samedi), petit footing matinal et retour en train par petits groupes (car le train était interdit au vélo, nous avons pu passer puisqu'ils étaient emballés et donc considérés comme des bagages à main !!).

Conclusion

Que dire à part que, comme chaque fois que l'on retrouve les autres athlètes des cadres, l'ambiance était vraiment excellente. Nous avons pu parfaire nos langues (le suisse-allemand avec les autres athlètes et Stephy, l'italien avec les responsables du centre sans oublier le français avec Cathy et les suisses-romands ). Point de vue entraînements, la natation était bien répartie et avec un bon volume (et c'est vraiment top de nager en bassin de 50m) ; j'aurais toutefois aimé faire une ou deux sorties en vélo en plus, pourquoi pas avec une transition càp...

Le récit s'allonge, mais je crois que cette semaine en valait la peine... j'espère que vous avez eu le temps de tout lire !

Jean-Claude

PS :
On verra déjà la semaine prochaine si les entraînements en natation ont été utiles... Nous avons à nouveau un test de 8*100m !



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Week-end à ski aux Diablerets"Konkurrenz unfähig" ... et alors ??→