Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Test VO2 à Macolin

Ce lundi (et jeudi passé pour Jean-Claude), nous sommes retournés à Macolin pour la dernière mesure concernant l’étude de l’évolution de la VO2 max. Le test sur tapis s’est bien déroulé et malgré le sentiment de ne pas avoir tenu très longtemps je fais le meilleur temps de ces trois dernières années (le but est de tenir le plus longtemps possible sur un tapis en pente qui accélère chaque 30 secondes). Bon, ceci ne dit pas non plus tout. Le plus important (car courir on le fait très bien chez nous) sont les mesures annexes. Rien de spécial concernant la taille et le poids qui sont à peu près stabilisé depuis une année, mais quelques commentaires intéressants sur la VO2.

Pendant la course, nous portons un masque qui mesure l’oxygène qui rentre et le CO2 qui sort. Les deux courbes augmentent ensemble au début, avant d’atteindre un plateau qui constitue justement le seuil de la VO2 (ou VO2 max). Cette valeur est généralement plus haute en période de compétition que hors saison, raison pour laquelle nous faisions ce test une fois tous les six mois environ. Lundi encore, nous avons remarqué que ma valeur de VO2 max a très nettement baissé depuis mai. Elle est par contre restée au niveau de novembre l’année passée voire légèrement supérieure. Les hypothèses de Thomas Steiner (coordinateur de l’étude) sont les suivantes : nous ne faisons pas assez d’intensités hors saison ! Enfin, quelques précisions s’imposent. Pour lui, l’intensité utile pour améliorer la VO2 est formée de sprints de 15 secondes à faire sur quatre blocs d’une dizaine de répétitions chacun. Et s’il est vrai que nous n’avons quasiment jamais fait autant d’heures d’entraînements en automne que cette année, nous faisons rarement des séries de moins d’une minute rapide. Il nous faudrait donc faire (toujours selon lui) plus souvent du court pour garder un niveau de VO2 élevé pendant l’hiver et avoir moins de peine à reprendre au printemps.

A réfléchir donc ; et peut-être qu’on intégrera quelques exercices du genre dans nos entraînements. Mais pas question non plus de tout révolutionner pour avoir un chiffre plus haut sous la case VO2, car au final ça restera toujours la forme en compétition qui compte et pas les résultats à des tests !



Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Course de l’EscaladeMeeting de Pully→