Daniel & Jean-Claude Besse

Natation Vélo Course

Triathlon de Locarno

Voilà bientôt deux semaines que nous avons participé à notre dernier triathlon de la saison. La news, elle, arrive avec un peu de retard car nous sommes partis en vacances en Espagne la semaine dernière. Mais bon, c’est pas la plage et le repos qui nous intéresse ici, concentrons-nous alors sur le triathlon de Locarno.

Nous sommes partis de la maison le vendredi dans l’après-midi et après un petit détour par Evian pour attraper Pierre-André en sortie de conférence, on fonce sur le Tessin. Nous arrivons le soir à Carasso (à côté de Bellinzona) où l’oncle à Gianna nous a gentiment prêté un appartement pour la nuit. On en profite pour faire un peu de Compex car les cuisses tirent méchamment (certainement pas bien récupérer depuis Uster et la séance de jeudi à pied à donc mal passer). Le lendemain matin, on rend visite à un autre oncle puis mange avec notre grand-maman, avant de partir sur Locarno en début d’après-midi.

Au retrait des dossards, on rencontre entre autres nos amis zougois, avec qui on fait la reconnaissance du parcours vélo. Il s’agit en gros d’un aller-retour sur la Valle Maggia (donc faux-plats montants à l’aller et l’inverse au retour) avec pas mal de quarts de tours sur la fin dans Locarno. Les cuisses vont bien à vélo, je les sens par contre à pied… mais ça il faut l’oublier maintenant. Juste le temps de se mouiller et de regarder les plus jeunes partir avant que ce soit à notre tour. Le lac est peu profond avant la première bouée mais pas mal caillouteux et vaseux ; j’hésite encore entre nager ou faire le dauphin.

Le départ se fait sur la berge, les pros devant, les juniors masculins 10m derrière et les filles encore 10m derrière. Je pars très vite sur la gauche du groupe et dépasse plusieurs pros en faisant du dauphin. La fin de la natation passe un peu moins bien, mais je m’accroche entre les deux bouées aux bulles de De Keanel et sors premier junior de l’eau. A vélo, je me retrouve rapidement avec Jean-Claude et on fait la course à deux (Ueli n’étant pas là pour cause maladie, on doit viser le doublé). A l’entame de la Valle Maggia, nous sommes surpris par le train et devons nous arrêter devant les barrières. Heureusement il m’a semblé que le train a été rapide mais on a tout de même perdu 15 à 20 secondes et il faut relancer derrière. On n’arrive pas à se lâcher avec Jean-Claude et s’est chacun son tour devant mais toujours avec l’autre à 5-10 mètres derrière qu’on finira le parcours vélo. A un moment, lorsque Riesen nous dépasse, j’ai l’impression que Jean-Claude se fait siffler par un arbitre. Mais comme il suit toujours je pense plutôt à un avertissement.

Dans la zone de change nous sommes toujours à égalité. Les choses deviennent par contre plus dures pour moi. Jean-Claude relance plusieurs fois sur le début du parcours et je finis par décrocher. Je me sens lourd et ai de la peine sur cette course à pied, un peu comme à Morat, premier triathlon de la saison. Jean-Claude devient petit à petit un point de mire orange loin devant alors que je continue à mon rythme plutôt difficile. A 800m de l’arrivée, j’entends même quelques spectateurs encourager Ivan Minini. J’arrive à accélérer sur les 500 derniers mètres pour dépasser Nils et finir deuxième junior.

Dans la zone de change, Pierre-André et les autres me félicitent, mais j’ai vraiment l’impression de ne pas avoir bien couru. La natation a passé sans plus au niveau sensations, le vélo était plutôt bon et la forme n’y était pas en course à pied. Il est vrai que le doublé était notre objectif du jour, mais au point de vue performance personnelle je suis déçu.

Plus tard dans la soirée en attendant les podiums en mangeant avec les zougois, nous apprenons que Jean-Claude est rétrogradé à la 7e et dernière place avec 15 minutes de pénalité. Suite à une discussion avec Imfeld il apprend le pourquoi. Il avait reçu une pénalité par l’arbitre à vélo, pénalité qu’il a voulu faire mais il s’est arrêté à la penalty box de droite (comme Tim Otto devant lui) où l’arbitre lui a dit qu’il n’y avait pas son numéro et qu’il pouvait continuer… Mais le hic, c’est que cette penalty box était celle des pros et les juniors devaient s’arrêter à celle située à gauche de la route. Bizarre comme façon de faire et bizarre que personne n’ait rien dit… mais on ne peut que faire avec.

 

Cette course étant la dernière du circuit, le classement final est terminé. Je suis deuxième et Jean-Claude troisième derrière Ueli Bühler et avec une belle avance sur les suivants.

1 commentaire
Dommage pour JC et bravo à tous les 2 pour votre excellente saison.
Et vivement la prochaine !
A+

par nibel64 le 20-09-2011 à 15:31


Recopiez le texte de cette image

Edition basique | avancée
←Uster – 1er DOTour des Alpes→